Voyage en mer 4 (Les anciens, deuxième partie)

Voyage en mer 4

(Les anciens, deuxième partie)

Quelle belle rencontre et surtout quel incroyable peuple nous avions en face de nous. C’était à couper le souffle. Un bien-être inexplicable, une expérience sensorielle déconstruite par l’émotion présente.

Il était temps de prendre connaissance de la suite ! Et nous avions le droit à deux autres questions…

Le capitaine posa la suivante… «Vous avez parlé de guide de la lumière. Alors voici ma demande: existe-t-il des techniciens de la lumière dans notre monde actuellement ?»

Certainement, je dirais qu’ils supportent cette lumière en eux dans l'intention de la guider afin d’illuminer la planète. Ce sont des médecins de la lumière. Ils ont la capacité de traiter le psychisme. Leurs sources sont constituées d’amour philanthropique, ils peuvent accompagner l’humain dans une marche à travers l’obscurité afin de bien le guider dans sa route. Ils sont habités par une vibration qui peut transcender avec l’inconscient des autres. Ainsi ils peuvent se regrouper, se reconnaître entre eux sans la pensée, donc sans la mémoire et en toute liberté.

Ils sont aussi très sensibles et capables d’empathie. Ils peuvent relier leur mental à des fréquences vibratoires bien au-delà des connaissances actuelles. Ils sont solitaires et médiateurs d’expérience initiatique. Ce sont des êtres qui connaissent les secrets de la vie et savent qu’elle est séraphique.

Ils sont indépendants, aucunement connectés aux religions et malgré cela brillent par leur spiritualité. Ils sont attirés par la tranquillité étant donné leur grande perceptibilité aux fréquences. Ce sont des prospecteurs de lumière.

En résumé, ces techniciens ont la capacité d’implanter et d’équilibrer un état de conscience bien supérieur à celui actuel.

Merci de votre question !

Après quelques minutes de silence, le capitaine enchaîna… «Pourquoi existe-t-il des gens hypersensibles et surtout pourquoi avons-nous l’impression qu’ils sont de plus en plus présents ?»

En premier temps, je vais vous définir ce qu’est un humain hypersensible.

C’est un être dans une quête d’équilibre. Des humains dotés de capacités au potentiel exceptionnel. Ils s’extasient devant l’expérience de la vie, ils peuvent rire et pleurer dans un temps très court. Ne sachant d’où vient cette énergie euphorisante, ils avancent à grande vitesse dans cette voie évolutive afin de la démystifier.

Ils ont de la difficulté à gérer cette intensité. Ils se questionnent sur leur propre vie et se remettent en doute constamment.

Ils sont instinctifs, anticipant et dotés de dons de voyance. Leurs vibrations détonnent ouvertement socialement ce qui les confrontent à du changement. Leurs peines épurent le drame initiatique et les branchent à leurs consciences. Ce sont des techniciens en devenir.

Voici la raison de leurs présences en grand nombre…

Pour le moment, les enfants hypersensibles sont listés à leur naissance. Les plus extravertis sont malheureusement médicamentés étant donné que votre société n’est pas équipée pour bien les encadrer. Vous êtes à l’élaboration de nouvelles techniques qui vous permettront d’évoluer en ce sens.

La conscientisation permet l’incarnation d’être hypersensible. Ce sont des anciens simplement.

Ils sont ici pour apporter à votre monde ce dont il a besoin.


Avant de quitter, je vous dirai ceci :

Nous sommes un peuple qui peut donner l’impression d’une réclusion. Pourtant, nous sommes branchés sur les mêmes sources évolutives que vous. Les règles sont pareilles pour toute la création.

Les plus grandes technologies font déjà partie de nos vies. Nous pouvons communiquer entre nous par la pensée, nous pouvons voyager et rencontrer des peuples d’autres mondes. Nous avons même la capacité de modifier les cellules du corps dans le respect de la genèse.

Le monde matériel n’est qu’une chimère déontique. Il participe à l’activité cérébrale de l’humain en générant la formation de nouvelles zones indispensables à l’évolution. 

Nous sommes les anciens, et bientôt nos mondes se croiseront dans l'estime de nos acquis.

Le portail est l’endroit de notre future rencontre.

Quand vous quitterez cette grotte, vous ne trouverez plus nécessaire de regarder derrière vous. Le temps sera absent de vos pensées étant donné qu’il n’existera plus. Le passé appartient à l’ego et l’avenir à ceux qui en sont prisonniers.

Faites résonner vos vies dans le positif, respectez les gens qui vous entourent. Ayez confiance en vous et soyez authentiques dans vos gestes et paroles.

Un jour, nous serons réunis dans la création.

Merci d’être venus nous rencontrer.

Soudain, autour de nous, des centaines et même des milliers d’êtres de lumière. Dans un chant grégorien à faire dresser les poils sur nos bras, ces sons faisaient vibrer la grotte, cette cathédrale mystique. Des larmes coulaient sur nos visages, l’énergie de l’amour était foudroyante.

Nous avons pris le chemin du bateau sans dire un mot. Nous avions le cœur rempli de connaissances, nous étions en mode absorbation. Il fallait canaliser ces informations afin de pouvoir les intégrer. C’est incroyable comment le savoir peut modifier un canal énergétique.

Rendus sur la crête, on pouvait voir le bateau qui baignait dans une eau qui paraissait encore plus bleue qu’avant notre départ. Le navire était synonyme d’expérience, son bois meurtri lui donnait un air d’antan qui rassurait notre occurrence au présent. J’étais davantage connecté, je ne vous exprime pas que c’était parfait ! Mais il y avait eu du mouvement dans ma conscientisation.

Nous avons repris la mer avec un soleil qui semblait vouloir se rafraîchir dans cette eau limpide. C’était certes un appel au bonheur et la nuit se pointait à l’horizon.

Le capitaine nous invita à la détente, le voyage allait se poursuivre dans des eaux peu profondes, nous allions bientôt faire la rencontre des dauphins.

J’étais bien sûr intéressé par cette nouvelle aventure, mais à cet instant, je demeurais encore trop  imprégné du présent pour l’anticiper.

Merci de faire partie de mon voyage en mer. Il est incroyable, il flirte avec l’imaginaire et se connecte à notre conscience sans prétention.

Alain Ayers

Auteur: Alain Ayers

Partager cet article sur